logo
   




 

Presse

"Le théâtre en vue subjective...On ne compte plus les metteurs en scène qui revisitent Molière – parfois de manière plus ou moins flatteuse – mais ce que nous propose René Migliaccio avec Le malade imaginaire est aussi surprenant que séduisant... la pièce donne une nouvelle dimension au théâtre : la vision subjective... l’adaptation de René Migliaccio immerge le spectateur au cœur de l’action, et de l’émotion, par l’entremise d’une caméra fixée sur le crâne d’Argan, protagoniste de la pièce. Un jeu d’acteur précis..." Fabien Boileau - Le Journal de Montreal

"Du théâtre esthétisant. Migliaccio s’intéresse à des traditions de jeu peu explorées. Les pratiques théâtrales montréalaises ne quittent pas souvent le territoire du réalisme et il faut encourager toute tentative de s’en éloigner. Le jeu expressionniste est d’ailleurs mieux travaillé dans cette mise en scène..." Philippe Couture - Le Devoir

"L'idée, séduisante, de revisiter ce classique du théâtre français dans une perspective moderne est celle de la Compagnie de la Lettre 5... L'aspect multimédia de la pièce réside dans ses projections vidéo en noir et blanc, derrière les comédiens... On comprend de fait mieux les différents visages de l'intrigue et on découvre de nouvelles facettes de ce texte mythique." Marie Josée Roy - Le Huffington Post Québec

 

 

 

 

"La pièce donne une nouvelle dimension au théâtre soit celle de la vision subjective du multimédia... Les acteurs étaient tous merveilleux... Je suggère à tous d'aller admirer ce chef d'œuvre revisité qu'est cette pièce de Molière! Une merveilleuse soirée remplie de fous rires!" Marlène Lévesque - Montréal Express.ca

"Génial, ce Molière en plein été, rafraîchi au vu d’une bande vidéo inédite... On en redemandera, soyez-en sûrs!" Jacqueline Mallette, Montréal157

 

2012 – Le Cabaret Lion d’or, Montréal
Distribution:
Jean Charles Fonti dans le rôle titre d’Argan, Pascale Brochu (Toinette), Catherine Brunet (Béline) et Stéphanie Ribeyreix (Angélique). Se joignent à la distribution principale Denis Harvey (Mr. Diafoirus, Béralde), Rémy Ouellet, (Thomas Diafoirus, Le Notaire, Mr. Fleurant) et Jean Philippe Richard (Cléante, Mr. Purgon). Éclairages: Émilie Fecteau.